Si la peur de Gilles Bizien


Si la peur de Gilles Bizien

Référence: 0061
13,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .
Poids du colis: 0,15 kg


« Un poète, un écrivain, doit mettre au monde des œuvres qui témoignent du haut dégré d’intelligence de l’espèce humaine. Et cela dans le but d’étouffer chez l’homme les penchants pour la destruction, le mercantilisme, la violence, l’asservissement… Il doit être un émissaire de sa propre culture et des cultures contemporaines que le génie humain à sû développer. Il doit être un miroir de ce que nous sommes sans en occulter la moindre part. C’est vers l’universel qu’il faut aller. Chaque peuple possède un héritage à transmettre, un morceau du puzzle universel. Un héritage spirituel témoignant de son rapport au monde. Les écrivains, les poètes, les artistes, sont sans doute les symboles les plus marquants de cette héritage culturel. Ils ont en eux les ressources qui permettent de rendre visible l’universel. Je dis souvent que l’universel est atteint quand le visible et l’invisible se rejoignent. La littérature et à plus forte raison la poésie, doivent nous parler de l’homme, de sa condition, de son génie, sans cependant écarter les abysses de ténèbres inhérents à sa nature. La littérature et la poésie doivent véhiculer les composantes universelles de l’homme. Parfois même en prenant des parties prix peu défendables à première vue. Mais est-ce véritablement un paradoxe ? Bien sûr, l’universel est un langage abordable et compréhensible par tous. Bien sûr, je le répète encore, le champ de valeurs universelles, valeurs que certains appellent négatives lorsqu’elles décrivent la monstruosité de l’homme ou positives lorsqu’elles se bornent à décrire les sentiments les plus nobles de l’espèce humaine, adopte des formes, des genres, des styles, des singularités multiples. L’universel est une boule à facettes dont chaque fragment est un témoignage précieux qui ne peut être réduit à un positionnement politique. La création dans cette acceptation, se situe au-delà des clivages et des luttes d’influence. La création n’est que témoignage spirituel». Gilles Bizien

Parcourir également ces catégories : Collection A l'En-vers, Le catalogue général