L'horizon lointain de Victor Maarek


L'horizon lointain de Victor Maarek

Référence: 1419
24,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .
Poids du colis: 0,37 kg


Tunis le mois de décembre 1956- Ville cosmopolite occupée par des musulmans, arabes, français, chrétiens, siciliens, italiens, juifs et autres. Certains vivaient parmi eux avec une harmonie réelle et, ou chacun avait le libre choix de commémorer les fêtes et les coutumes de leur religion. D'autre éventuellement pour protéger leur intérêt économique; Et une certaine majorité cohabitait, affectueux et avec un vrai amour. C’est dans cette atmosphère la, que ce déroule le roman d’amour impossible, entre André Cohen et Pépita Péronne. André le principal héros du livre va connaitre son futur amour Pépita, qui changera toute sa vie. Lui un juif et elle, une Italienne Chrétienne avec le problématique bouleversement de conscience, de religion, de la part d’une famille et, les multiples obstacles sur la route exalté du couple. Leur fréquentation va lui faire connaitre une amie a Pépita, Françoise, qui elle aussi tombera amoureuse des charmes d’André. Pour lui l’amour aveugle c’était Pépita. Jusqu'à ce jour d’été sur la plage de la goulette, quand ils se découvrirent seuls. La tentation était trop forte, et excitante. L’assassinat d’un ressortissant juif, et d’une fille de trottoir arabe fera beaucoup de remous sur toutes les couches sociales. Et influencera sur l’humeur nationale, et le comportement des familles, et l’amour de la vie. La défection d'André, fut apprit par Pépita, qui se sépara de lui. La séparation fut de courte durée, à cause de l'intervention émotionnelle de Françoise. L'amour était le plus fort. La guerre de Bizerte causa par la suite, qu’un grand nombre de ressortissants chrétiens et juifs quittèrent Tunis. La famille Péronne ayant appris les relations entre Pépita et André, obligea leur fille a couper ses rapports avec son ami et, a se marier avec un colon Français. La scène de leur séparation sur une corniche a la Marsa fut déchirante. Sylvain le père d’André disparut en France après un meeting de commerce. La séparation et l’absence du père détermineront, la décision d’André et de sa mère d’immigrer vers Israël. Victor Maarek est né en 1945 à Tunis et y a vécu son adolescence. Il vit à Natanya près de Tel Aviv. L'auteur est né de mère francophone ; L'horizon lointain est son premier roman qu'il a écrit directement en français et l'éditeur a décidé de ne pas modifier le texte qui lui a été remis et de lui laisser toutes les imperfections d'un style où la langue de Voltaire n'est pas totalement académique, mais où s'exprime pleinement la pensée d'un homme dont le talent de conteur est indéniable. Ainsi, le lecteur peut aisément imaginer que c'est la voix de Victor Maarek qui déroule dans ses phrases cette saga, ce conte moderne, dont nous vous laissons découvrir la morale par vous-mêmes.

Parcourir également ces catégories : Le catalogue général, Collection Blanche