Poser une question


Soumettre une question sur le produit

Si vous souhaitez nous faire part de vos questions sur ce produit, remplissez simplement les champs marqués par un astérisque (*) et cliquez sur "Envoyer".

La vigne maudite du Pont-Charrault
Référence: 2-5814
15,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .
Poids du colis: 220 g

Roman historique - collection Hors Temps - Grand format - 168 pages - de Henry-Pierre Troussicot.

 

A l’approche des années 1950, régulièrement, l’arrivée des romanichels, des « carroulets », sur le bord de la rivière, près du Pont-Charrault, provoquait un mouvement d’effroi et de rejet par les autochtones de Saint Philbert. Pourtant, Jocelyne, la petite campagnarde, se lia d’amitié avec  Shanyna, la petite gitane. Une véritable fascination pour ce monde des « gens du voyage » s’installa dans l’esprit de Jocelyne. Les chemins se séparent, la vie suit son cours. Plusieurs années plus tard, le jour où des méfaits furent commis dans les fermes de la commune, les bohémiens ont, inévitablement, été désignés coupables. Jocelyne, devenue femme, n’a pas oublié Shanyna et s’oppose fermement à cette stigmatisation. Après leur départ, il fallut admettre que les gitans n’étaient pas responsables des dégâts. Un accord de paysan, indigne, conclut par le grand-père de Jocelyne à propos du lopin de vigne des Tarrames qu’il convoitait, sera à l’origine de ces forfaits et conduira au drame…

En écrivant cette fiction, Henry-Pierre Troussicot veut mettre l’accent sur les comportements d’une société inculte et méprisante à l’égard de l’Autre différent, de l’inconnu. Ne fait-il pas le lien avec l’actualité migratoire ?

Par un détour subtil, il dévoile les travers de la vie rurale qui n’est pas sans rapport avec l’individualisme mesquin et cupide du monde paysan par son attachement à la terre et à la possession…

 

HP. Troussicot est né en 1943 à St Georges de Pointindoux, à 20 kilomètres des Sables d'Olonne. Très attaché à sa généalogie vendéenne, que ce soit en peintre, en graveur ou en écrivain, il met en scène ses paysages et sa ruralité. Son regard est sans concession, avec humanité, parfois avec affection.

C'est sa façon de ne pas oublier d'où il vient…

Lisez le début : La vigne maudite du Pont-Charrault - extrait


Expédition possible sous 3 jours


Votre question
Nom
Téléphone
Si vous nous indiquez votre numéro de téléphone, nous serons ravis de vous rappeler.
Adresse e-mail *
Question *

Politique de confidentialité: Le texte saisi est utilisé uniquement pour répondre à vos questions. Il ne sera pas exploité dans un autre but. Pour plus d'informations, voir Politique de confidentialité.