Recommander


Recommander


Recommandez ce produit en envoyant un e-mail à vos amis et connaissances. Pour ce faire, remplissez les champs marqués par un astérisque * et cliquez sur "Envoyer".

France, ce serait aussi un beau nom... de MP Pruvot
Référence: 2515
20,00
Le prix inclut la TVA mais pas la livraison .
Poids du colis: 0,33 kg

Une rétrospective de la France sur plus de soixante ans au travers de la presse. Préface de Nicolas Dupont-Aignan. S'il est un sujet qui est passé sous silence dans la campagne présidentielle, c'est bien celui de la langue française. Même les discussions sur la culture, si fréquentes, s'en détournent et l'ignorent. Pourtant le français, dans les instances internationales, dans la communication planétaire, en France même, se délabre chaque jour sous les coups de boutoirs des ayants voix. Plus la France s'efface dans l'Europe, dans l'OTAN et dans le monde, et moins sa langue est parlée. Que peuvent les sans voix si les partis de gouvernement convergent sur et aboutissent à la pensée unique : l'acceptation de la fin de la culture française ? Les Français parlent français. Marie-Pierre Pruvot, citoyenne "d'en-bas", s'est donné pour tâche de feuilleter le journal Le Monde, d'en relever des titres et des commentaires parus sur une période de près de soixante-dix années pour constater qu'en dehors du général de Gaulle, si ferme dans son combat pour la langue française, tous les autres, par esprit de compromis, par négligence, ou par volonté de détruire, se résignent à notre déclin ou nous y précipitent. Un cri du coeur : parle français. Si tu le tais, tu le tues. Une langue tuée est une langue morte.


Données du destinataire et de l'expéditeur
Destinataire
Adresse e-mail *
Message d'accueil personnel
Expéditeur
Adresse e-mail *

Politique de confidentialité: Les données fournies sont uniquement utilisées pour envoyer des recommandations de produits en votre nom. Nous ne conservons pas ces informations et ne les utilisons pas à d'autres fins. Pour plus d'informations, voir Politique de confidentialité.